Algajola: San MICHELE

Petite chapelle de marins en bordure de mer, sans doute du 12e siècle mais fortement remaniée.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Algajola
Chapelle:
San Michele
Pieve:
Castello
Diocèse:
Aleria

Coordonnées Google Earth:
42°36’29.00"N 8°51’51.01"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°36.478’ 008°51.850’
Altitude:
7m

Carte IGN:
Calvi 4149 OT, dans la partie est du village d'Algajola, point 4255,8-535 sigle chapelle

Accessibilité:
en bordure de mer à  côté de l'hôtel de la Plage

Modalités de visite:
extérieur accessible ; chapelle fermée

Datation:
12e siècle
Dimensions:
15,50 x 6,50 m

Classement monument historique:
-
23/05/2017:
26/05/2014

Galerie

Historique et description

La petite chapelle San Michele se dresse en bordure de mer dans la partie est du village d’Algajola sur une petite place soigneusement délimitée.
Elle n’est pas reprise dans l’inventaire de G. Moracchini-Mazel mais d’après les sources locales, elle daterait du 12e siècle.
Fortement remaniée, on peut reconnaître certaines caractéristiques romanes comme ses proportions générales et la porte surmontée d’un tympan semi-circulaire ici ajouré bien que son orientation nord-sud n’est pas traditionnelle.
Sa position est étonnante et fait penser à la chapelle San Giovanni de Ficaria tant elle est proche de la mer. Construite sur un rocher, le côté est a dû être doté de quatre imposants renforts.
Elle a été sans doute agrandie car on distingue deux parties dans la seconde un peu plus étroite que la première. Une même disposition se retrouve dans la chapelle San Quilico d’Appietto par exemple.
Un crépi recouvre les murs, ce qui empêche toute étude sur la maçonnerie. Une visite à l’intérieur permettrait peut-être d’en savoir plus.
Algajola fut génoise et porte encore les vestiges de son rôle de fortin.

Bibliographie

Michel F., Pasqualaggi D., Carte archéologique de la Gaule, la Corse, 2013, p. 193

Internet


Algajola sur Wikipedia
Corsicatheque