Bisinchi: S. Martino

La petite chapelle San Martino veille sur le hameau d’Espacu.
Elle fut sans doute reconstruite sur les ruines d’un édifice précédent car deux morceaux d’archivoltes ont été retrouvés dans les environs.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Bisinchi-Espago
Chapelle:
San Martino
Pieve:
Rostino
Diocèse:
Accia

Coordonnées Google Earth:
42°29’11.03"N 9°19’19.40"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°29.185’N 009°19.314’E
Altitude:
576 m

Carte IGN:
Vescovato 4349 OT, au nord de Bisinchi hameau de Espacu, point 4244-573 marqué chap

Accessibilité:
sur la D 15b vers Campile ; à  droite de la route sur une petite éminence

Modalités de visite:
extérieur accessible ; chapelle fermée

Datation:
Chapelle récente remplaçant un édifice du moyen âge
Dimensions:
ext. 8,50 m x 5 m

Classement monument historique:
-
29/06/2017:
05/06/2014

Galerie

Historique et description

La chapelle San Martino domine le hameau d’Espacu et l’ensemble du paysage. Elle se repère de loin car située sur une butte. Elle est d’ailleurs ancrée sur la roche affleurant et, à certains endroits, les dénivellations importantes ont dû être comblées.
Un joli escalier arrondi conduit à la seule porte située dans la façade occidentale.
Dans leur étude de la pieve di Rustinu, Toussaint Quilici et Jean-Pierre Manonni mentionnent que deux archivoltes ont été retrouvées dans un terrain privé à quelques dizaines de mètres de la chapelle. Ces éléments devaient se trouver au dessus de la porte ouest de l’ancienne chapelle disparue et remplacée par une construction plus récente.
L’emplacement choisi est ingrat : la roche, assez irrégulière, affleure à de nombreux endroits ce qui a demandé des aménagement de maçonnerie pour combler les irrégularités. Dans l’angle nord-ouest quelques blocs bien taillés pourraient provenir d’un remploi.
Il est à noter que deux chapelles de Bisinchi, Saint Martin et Saint Michel, étaient visibles l’une de l’autre. Probablement en était-il de même pour Saint Hilaire mais la végétation actuelle ne permet pas de l’affirmer avec certitude.
 
A l’intérieur, on peut voir un magnifique tableau présentant Saint Martin au pied d’une Vierge à l’Enfant de G. Grandi (seconde moitié du 18e siècle).

Une autre chapelle romane, Sant’Andrea, se dresse à quelques centaines de mètres d’Espacu.

Bibliographie


Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse, 1967, t. 2 p. 296
Quilici T., Manonni J.-P., Pieve di Rustinu, 2011, p. 251-252

Internet


France-romane.com (confusion avec Sant’Andrea)