Sa Lucia di Mercurio: San Martino

Erigée sur un col à 900m d’altitude, la chapelle Saint Martin se situe au croisement de chemins devenus de randonnée. D’origine romane, elle a été remaniée et entretenue au cours des siècles.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Sa Lucia di Mercurio
Chapelle:
San Martino
Pieve:
Mercurio
Diocèse:
Aleria

Coordonnées Google Earth:
42°19’34.54"N 9°14’38.29"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
Altitude:
42°19.575’N 9°14.638’E

Carte IGN:
889 m

Accessibilité:
Cervione 4351 OT, au nord de Castellare di Mercurio, point 4226,5-568,5 marqué San Martino chap., sur chemins de randonnée

Modalités de visite:
sur le bord de la D 41

Datation:
extérieur accessible ; intérieur fermé
Dimensions:
début Moyen-Age ; réfections

Classement monument historique:
ext. 7,80 m x 5,80 m
28/04/2017:
06/10/2015

Galerie

Historique et description

Le Bozio est très riche en chapelles romanes, les unes décorées de fresques, les autres plus modestes.


La chapelle Saint Martin, située en bordure de la D41, est l’une d’elles.
Située à la croisée d’anciens chemins muletiers, entre Santa Lucia-di-Mercurio (Santa Servanda) et Castellare-di-Mercurio (San Michele), elle est érigée sur un col à 900m d’altitude et domine la chapelle Saint Michel située plus bas sur le flanc de la montagne.
D’origine romane, elle a été remaniée au cours des siècles. C’est ainsi que le côté est n’offre pas la traditionnelle abside semi-circulaire mais un chevet plat.
Les murs sont recouverts de crépi ce qui dissimule l’appareillage.
Par endroits pourtant, on aperçoit de petites pierres bien taillées disposées en assises régulières comme à la base du mur oriental près de l’angle sud-est. Dans les angles, des pierres plus importantes sont mélangées avec des pierres moyennes.
La porte occidentale, seule ouverture de l’édifice, est encadrée de longues dalles monolithes.
Ces quelques éléments peuvent induire une construction datant de l’époque romane mais fortement remaniée par la suite.
Cette chapelle, située à un endroit de passage, est de petites dimensions : 7,80 m 5,80 m (extérieur). Elle prend place parmi les chapelles de col ou de sommet.

Bibliographie

Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse, 1967, t.2 p. 358

Internet

Bernardi J.-F., Roy M.-D., « Chapelle Saint Martin », Médiathèque Culturelle de la Corse et des Corses, m3c.univ-corse.fr