Castello di Rustino: SS Cosmo e Damiano

Chapelle remaniée et agrandie qui remonte certainement à l’époque romane comme en témoigne une partie des murs faits de beaux blocs gris bien appareillés mis en valeur par la restauration terminée en 2014.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Castello di Rostino, hameau de Frasso
Chapelle:
SS Cosmo e Damiano
Pieve:
Rostino
Diocèse:
Accia

Coordonnées Google Earth:
42°27’54.38"N 9°18’12.60"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°27.908’N 009°18.202’E
Altitude:
471 m

Carte IGN:
Vescovato Castagniccia 4349 OT, au nord du hameau de Frasso, point 4241,8-573,3 marqué église

Accessibilité:
Vescovato Castagniccia 4349 OT, au nord du hameau de Frasso, point 4241,8-573,3 marqué église

Modalités de visite:
dans une boucle de la D15a au nord de Frasso, sur une petite place

Datation:
11e siècle ( ?)
Dimensions:
9 m x 5,70 m environ

Classement monument historique:
23/05/2017:
05/06/2014

Galerie

Historique et description

Se dressant sur une petite place au bord de la D 15a, la chapelle SS Cosmo e Damiano était en restauration lors de notre passage fin août 2013. Nous y sommes repassés en juin 2014 : les travaux étaient terminés et un crépi appliqué sur les parties non-romanes.
Nous avons eu la chance de voir la chapelle en cours de restauration : le décapage complet du crépi permettait de bien voir les différents remaniements, surtout dans les murs est et nord.
Le bas des murs, surtout à l’ouest, est composé de belles grandes pierres bien appareillées. On les retrouve très nettement à l’angle nord-ouest et sur une partie du mur nord. Ces blocs différent fortement de l’appareillage en pierres brunes.
De plan simple, la chapelle romane devait avoir à l’origine environ 9 m sur 5,70 m. Elle fut, par la suite, remaniée : agrandissement au sud par l’adjonction d’une sorte de nef avec porte séparée, remplacement de l’abside semi-circulaire par un mur plat qui porte de nombreuses traces de modification, construction d’un clocheton.
Au-dessus de la porte occidentale, un imposant bas-relief en stuc présente au centre le trophée papal (tiare, clés de Saint Pierre, croix pastorale) surmonté d’un chapeau d’évêque d’où s’échappe un cordon avec six pompons de chaque côté.
Ce blason daterait du 18e siècle. Un même blason se retrouve à l’intérieur sur la voûte avec clairement les palmes du martyre.
Est-ce celui d’un évêque qui aurait transformé ou embelli la chapelle ? Ou celui d’un évêque martyr à qui aurait été dédié l’édifice ? La question n’a pas de réponse pour le moment et reste posée.
Dans son rapport de 1634, Mgr Marliani mentionne que la chapelle n’a qu’un seul autel dédié à SS Cosmo e Damiano.
Nous n’avons pas eu accès à l’intérieur mais dans leur ouvrage, Toussaint Quilici et Jean-Pierre Mannoni signalent la présence d’un très beau sépulcro.
La légende raconte que Côme et Damien étaient frères, tous deux médecins très appréciés et convertis au christianisme, soignant par pure charité. Leur succès leur attira des jalousies et on les accusa de séduire le peuple et de le détourner des dieux païens. Ils furent martyrisés vers 286.

Bibliographie

Moracchini-Mazel G., Corsica sacra, 2004, p. 145-147
Quilici T.-Mannoni J.P., Pieve di Rustinu, 2011, p. 320-326

Internet


elizabethpardon.hautetfort.com