Corte: S PANCRAZIO

Petite chapelle, jadis isolée mais aujourd’hui en bordure du développement urbanistique de Corte.
Construite de petites pierres et présentant une abside semi-circulaire, témoin de sa construction romane, elle fut transformée partiellement au 17e ou 18e siècle.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Corte
Chapelle:
San Pancrazio
Pieve:
Talcini
Diocèse:
Aleria

Coordonnées Google Earth:
42°19’08.96"N 9°08’53.10"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°19.156’ 009°08.885’
Altitude:
476 m

Carte IGN:
Corte Monte Cinto 4250 OT, point 4225,8-561,3 marqué San Pancrazio chap.

Accessibilité:
en venant de la N 193 avant Corte prendre à  droite direction Camping Saint Pancrace, passer devant la pompe Esso, puis prendre à  droite ; passer devant la sous-préfecture ; à  la fourche suivante prendre à  gauche et continuer jusqu'à  une petite place ; la chapelle est à  droite

Modalités de visite:
chapelle ouverte

Datation:
10e siècle ou 12e-13e s. transformations 17e- 18e siècle
Dimensions:
6,50 m x 3,85 m

Classement monument historique:
-
22/10/2017:
18/05/2014

Galerie

Historique et description

La petite chapelle San Pancrazio se situe au nord-est de Corte, dans une zone d’habitation et non loin du camping du même nom. Elle borde une place bien dégagée.
Construite de pierres grises quadrangulaires de dimensions plutôt petites avec des chainages de dalles plus larges, elle est orientée ouest-est avec une abside semi-circulaire. Celle-ci présente une petite fenêtre meurtrière surmontée d’une archivolte échancrée en plein cintre soulignée par un trait gravé. Les angles sont marqués par des dalles plus importantes et bien appareillées.
Ce type de construction se rapproche de celui de Santa Mariona et pourrait être daté du 10e siècle pour certains, première moitié du 12e-début du 13e siècle pour d’autres. Il n’est pas aisé de dater des monuments dont il n’existe pas ou peu de traces écrites. Seules des analyses comparatives peuvent être faites, ce qui donne lieu à des divergence de vues parfois importantes.
La porte occidentale est surmontée d’un arc à 19 claveaux assez minces. Le claveau central est en tuffeau et contraste avec les autres.
Au-dessus de la porte prend place un portrait de Saint Pancrace offert par Baldacci en 1966.
Une autre porte a été agrandie au 17e siècle dans le mur nord.
Un petit édifice est accolé au mur sud. Est-ce un ermitage ? La chapelle se trouvait en effet, à l’époque, dans un endroit isolé.
L’intérieur est soigneusement entretenu. Sur la voûte en cul de four de l’abside, sont représentés divers épisodes de la vie de Saint Pancrace. On devine, sous le plafonnage, l’arc triomphal.
Notons encore que le chœur sous l’abside est surélevé.

Bibliographie


Coroneo R., Chiese romaniche della Corsica, 2006, p. 170
Massiani St., La Corse et ses chapelles romanes, 1991, p. 82
Moracchini-Mazel G., Corsica sacra, 2004, p. 317
Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse, 1967, t. 2 p. 326

Internet


Corsicatheque