Lavatoggio: Madonna della Stella

Bon but de promenade (demander la clé à la mairie) pour un pique-nique en pleine nature.
Chapelle ancienne, peut-être agrandie pour recevoir le tableau de Notre Dame à l’étoile.
Attenant à l’édifice : une ancienne arche et un ermitage.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Lavatoggio
Chapelle:
Madonna della Stella
Pieve:
Aregno
Diocèse:
Aleria

Coordonnées Google Earth:
42°34'31.59"N 8°50'54.26"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°34.527 ’N 8°50.909’E
Altitude:
401 m

Carte IGN:
Calvi 4149 OT, point 4252,1-533,8 marqué N-D de la Stella chap.

Accessibilité:
en voiture (mauvaise piste) ou à  pied ; sur le sentier menant à  Lumio. En partant de l'église de Lavatoggio, prendre la rue Roger Dassonville et suivre le sentier principal sur 2 km environ

Modalités de visite:
Chapelle fermée. Demander la clé à  la Mairie (04 95 61 70 70)

Datation:
antérieure au 16e siècle
Dimensions:
9 m x 5 m

Classement monument historique:
-
21/08/2017:
23/07/2011 avec le maire Monsieur Rodolphe Santelli

Galerie

Historique et description

Notre Dame della Stella se situe en dehors de Lavatoggio sur le sentier qui même à Lumio, au pied du cap Bracajo, en pleine nature.
La légende raconte que ce nom vient du tableau déposé là par des bergers du Niolo lors de leur transhumance : revenant de Barghiana, ils auraient emporté avec eux un tableau de la Vierge pour le mettre à l’abri après les razzias barbaresques qui auraient détruit, au 16e siècle, le couvent de Santa Maria, situé dans la haute vallée du Fango.
Est-ce pour accueillir le tableau, occupant une place de choix derrière l’autel, que la chapelle a été agrandie ou réaménagée ? Il est difficile de le savoir notamment parce qu’un crépi recouvre les murs tant à l’extérieur qu’à l’intérieur.
Présentant l’Enfant Jésus debout, la Vierge est vêtue d’un grand manteau sur lequel brille une étoile.
C’est aussi une étoile qui accueille le visiteur : occupant le centre de la façade au-dessus de la porte d’entrée, elle encadre une fenêtre carrée. Plus bas, deux petites ouvertures symétriques ont été percées de part et d’autre de la porte.
Le bâtiment, au sol pavé de tomettes, se compose de deux parties voûtées : la partie avant étant plus haute (5m de long) et plus large que la partie arrière (4m de long).
Près de la porte, on retrouve le traditionnel bénitier rond en granit noir.
A l’extérieur, le mur nord présente, une petite fenêtre carrée éclairant le chœur et un imposant contrefort qui se confond avec une arche assez profonde construite en grosses pierre. Un dispositif semblable est présent à la petite chapelle San Pietro et San Paolo de Corbara.
Contre le mur sud vient s’adosser une construction en grosses pierres. La porte, orientée à l’est, est soutenue par un imposant linteau reposant sur des gros blocs soigneusement appareillés. En pensant au linteau de San Quilico à Monticello, on pourrait envisager un réemploi. L’espace intérieur est réparti en deux grandes chambres. Serions-nous en présence d’un ermitage, comme on peut le voir à Montemaggiore par exemple ? On peut le supposer vu la situation de la chapelle perdue en pleine nature.
La chapelle a fait l’objet d’une restauration en 1993-94 et rassemble chaque année, vers le 8 septembre, les habitants de Lavatoggio pour un grand pique-nique.

Bibliographie

Haute Corse, Gallimard, 2006, p. 205