Pianello-Ostricaccia: San Pietro

Petite chapelle jouissant d’une vue magnifique, remaniée notamment au 18e siècle mais gardant des traces romanes ou même préromanes comme un beau linteau sculpté d’une croix.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Pianello-Ostricaccia
Chapelle:
San Lorenzo
Pieve:
Serra
Diocèse:
Aleria

Coordonnées Google Earth:
42°17’08.92"N 9°21’17.35"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°17.138’N 9°21.279’E
Altitude:
725 m

Carte IGN:
Cervione 43451 OT, dans le hameau d’Ostricaccia point 4222-579,7

Accessibilité:
quitter la D16 pour descendre vers le hameau ; fléché (suivre indication gîte de France Casa San Petru)

Modalités de visite:
extérieur accessible ; clé à la mairie

Datation:
première moitié du 10e siècle ; remaniements 18e siècle
Dimensions:
14,60 m x 5,44 m

Classement monument historique:
23/05/2017:
14/09/2016 accueilli par Monsieur Manteni,adjoint au maire

Galerie

Historique et description

C’est en contre-bas du village de Pianello qu’a été érigée la chapelle San Pietro au bout du hameau d’Ostricaccia. Construite sur une plate-forme, elle domine un paysage splendide. Si elle a gardé les proportions et l’orientation des chapelles romanes, elle a été profondément modifiée au cours du temps : l’abside semi-circulaire a été abattue et remplacée par un chevet plat surmonté d’un clocheton et deux chapelles latérales flanquent la nef. Celle-ci atteint une longueur de 14, 60 m pour une largeur de 5,44 m.

Dans la maçonnerie, on reconnaît par endroits des blocs de remploi : notamment dans la porte nord surmontée d’un linteau rectangulaire et encadrée de piédroits faits de larges dalles alternant avec des petites pierres, ou les grands blocs insérés dans la façade occidentale. La petite fenêtre meurtrière du mur sud pourrait aussi être un élément roman.

A l’intérieur, au-dessus de la porte nord, un linteau triangulaire bordé d’un listel est particulièrement intéressant car il est orné d’une croix sculptée en léger relief. Cette croix est à rapprocher de celle de Piazzole ou encore de celle de la chapelle San Vincenzo non loin de là. Geneviève Moracchini-Mazel propose d’y voir un élément préroman, soit entre le 7e et le 9e siècle.

Du temps de Mgr Mascardi (1589), les transformations n’avaient pas encore eu lieu car il la décrit ainsi : l’église paroissiale de Pianello, annexe de l’église SS Fabiano et Sebastiano a ses murs plein de trous, deux fenêtres et deux portes. Le baptistère en terre est au milieu de l’église du côté de l’épitre. Le curé doit desservir 60 feux et 130 âmes.

San Pietro servit d’église paroissiale jusqu’en 1696, moment où fut construite l’église Sainte Cécile au milieu du village. Les chapelles latérales ont été sans doute ajoutées au 18e siècle.

Bibliographie

Moracchini-Mazel G., Corsica Sacra, 2004, p. 213Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse, 1967, t. 1 p. 39, t. 2 p. 310-311

Internet

Michel M., Soldati A., Chaplle Saint Pierre et Saint Paul, Médiathèque de la Corse et des Corses, m3c.univ-corse.fr