Pianello: San Vincenze

Le petit oratoire San Vincenzo est perdu en pleine nature. Remanié à plusieurs reprises, il présente un linteau triangulaire décoré d’une croix. Très belle excursion sur le Mare a Mare Nord.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Pianello
Chapelle:
San Vincenzo
Pieve:
Serra
Diocèse:
Aleria

Coordonnées Google Earth:
42°18’09.55"N 9°20’56.85"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°18.159’N 9°20.947’E
Altitude:
915 m

Carte IGN:
Cervione 4351 OT, sur le sentier Mare a Mare nord, point 4225,577

Accessibilité:
en voiture : monter par Poggio, continuer sur la D316, longer la crête puis descendre vers la vallée de Majo ; au ruisseau de Padulone, traverser à pied le ruiseau (pont)

Modalités de visite:
extérieur accessible

Datation:
fondation vers le 9e siècle ; 11-12e siècle ; 17e-18e siècle
Dimensions:
extérieures : 9,40 m x 5 m

Classement monument historique:
28/06/2017:
09/09/2016

Galerie

Historique et description

Mgr Mascardi est passé par  San Vincenzo lors de sa visite pastorale en 1589. Il rapporte que l’oratoire champêtre est éloigné des habitations, que le toit laisse passer la pluie et que l’on n’y célèbre plus que le jour de la fête.

Eloigné des habitations, l’oratoire l’est toujours, perdu en pleine nature le long d’un chemin muletier aujourd’hui chemin de randonnée du Mare a Mare Nord, et l’on fête toujours le Saint patron le 20 août. Par contre, le toit ne laisse plus passer la pluie car l’édifice a été reconstruit ou remanié : il se présente actuellement comme une chapelle rectangulaire sans abside semi-circulaire et de plan inversé : l’entrée se situé à l’est et le chevet plat à l’ouest.

La façade a donc été entièrement refaite et complétée par un petit clocheton. Elle est percée de l’unique porte donnant accès à l’intérieur et d’une longue fenêtre rectangulaire. Une autre fenêtre, plus carrée, se dessine dans le mur sud. Ce mur sud est intéressant car il est orné d’un linteau triangulaire décoré d’une croix en léger relief. Un petit bandeau souligne le triangle. Il est difficile de savoir si ce linteau est encore en place ou s’il a été placé là ultérieurement car le crépi masque les détails.

L’édifice (9,40 m x 5 m en mesures extérieures) est crépi à l’extérieur avec des traces de peintures dans l’angle sud-est. Là où le crépi est tombé, on distingue de beaux blocs bien taillés disposés en alternance avec des blocs moyens et petits. Dans le fronton est se découpe la traditionnelle croix ajourée.

Quelle datation avancer pour cet édifice ? Le linteau sculpté se rapproche de celui de San Pietro, aussi sur Pianello, ou encore de Piazzole. Geneviève Moracchini-Mazel propose le 9e siècle. Il semble ici que l’édifice a été remanié peut-être à deux reprises : vers le 11e-12e siècle puis peut-être au 17e ou au 18e siècle.

La découverte de ce petit oratoire, situé sur une vaste plate-forme, offre une promenade très agréable avec possibilité de pique-nique au bord du ruisseau.

Bibliographie

Moracchini-Mazel G., Corsica Sacra, 2994, p. 140, 313
Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse, 1967, t. 2 p. 311