Pianottoli - Caldarello: Chapelle de la plage

Entre l’église San Giovanni du 12e siècle et le complexe baptismal paléochrétien, subsistent, sur la plage, les vestiges d’une église cimétériale au vocable inconnu datant, dans sa phase finale, du 6e siècle.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Pianottoli-Caldarello
Chapelle:
Chapelle de la plage
Pieve:
Figari
Diocèse:
Ajaccio

Coordonnées Google Earth:
41°27'37.96" N 9°03'10.13"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
41°27.579’N 009°03.094’E
Altitude:
0 m

Carte IGN:
Bonifacio 4255 OT, marais de San Giovanni, point env. 4129,2-560

Accessibilité:
en voiture : avant le port de plaisance de Figari, prendre à  droite vers les lotissements et la résidence U Libbeciu. Continuer sur 2,4 km. Quand la route longe la mer, stationner la voiture près d'un ancien panneau d'information. Se diriger à  pied vers la plage, Marais de San Giovanni, vers la gauche ; suivre la plage et se diriger vers un chaos de rocher en bord de plage. A 500 m de l'église San Giovanni.

Modalités de visite:
accessible

Datation:
fin 4e siècle, 6e siècle
Dimensions:
11,50m x 4,75m

Classement monument historique:
1994
16/12/2017:
20/04/2013

Galerie

Historique et description

A moins de cent mètres de l’église San Giovanni, se trouvent les vestiges d’une construction dont l’abside repose directement sur la plage.
On aperçoit clairement les quelques assises de pierres qui pourraient être destinées à combler la déclivité du terrain.
Il s’agit en fait de la superposition de deux absides successives (4e et 6e siècle).


En surface, le tracé de l’édifice se perçoit suffisamment pour en déduire les dimensions : de plan trapézoïdal, il devait atteindre une longueur d’environ 11,45 m pour une largeur de 5,60 m. Les irrégularités constatées dans le plan proviendraient d’un remaniement, déjà suggéré par la superposition des absides et confirmé par les fouilles ayant mis au jour une tombe (fin 4° siècle) contre le mur nord. Les ossements étaient déposés dans une amphore coupée longitudinalement.


Un petit mur se dessine devant le chœur et quelques pierres suggèrent l’emplacement de l’autel au centre de l’abside. Au nord, se profile une petite cuve (sans doute un bénitier) et dans l’angle nord-est une petite construction en carré.
D’autres sépultures ont été découvertes dans la zone, indiquant une pratique funéraire située entre le 7e et le 8e siècle. Le site fut ensuite abandonné jusqu’au début du 12e siècle, date de la construction de l’église San Giovanni dans les rochers voisins.


Cette petite chapelle est à mettre en relation avec le complexe baptismal paléochrétien situé à environ 500m.

Bibliographie

Coroneo R., Chiese romaniche della Corsica, 2006, p. 23
Duval N., Les premiers monuments chrétiens de la France, 1. Le Sud-Est et la Corse, 1995, p. 322-323 (la photo p.323 est celle de l’église San Giovanni Battista du 12e siècle)
Le site de Ficaria à Pianottoli-Caldarello, II, Les chapelles funéraires sur la plage, Cahier Corsica 141, 1991, p. 49-52
Michel F., Pasqualaggi D., Carte archéologique de la Gaule, La Corse, 2013, p.116 et sv
Moracchini-Mazel G., Corsica Sacra, 2004, p. 279-280

Internet


culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr