Silvareccio: Agostino

Située dans le cimetière, la chapelle Sant’Agostino jouit d’une vue superbe sur la plaine et la montagne. Plusieurs fois remaniée, elle est d’origine romane comme en témoigne les éléments de la porte occidentale.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Silvareccio
Chapelle:
Sant’Agostino
Pieve:
Ampugnani
Diocèse:
Accia

Coordonnées Google Earth:
42°26'53.89"N 9°25'07.90"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°26.899’N 9°25.133’E
Altitude:
682 m

Carte IGN:
Vescovato 4349 OT, point 4241-583 marqué chap. Sant’Agostino

Accessibilité:
sur le col Sant’ Agostino en surplomb de la départementale (embranchement fléché)

Modalités de visite:
extérieur accessible ; clé au village

Datation:
10e siècle (Moracchini), 12e siècle (canti in cappella) ; remaniements successifs
Dimensions:
11,45 m x 4,40 m

Classement monument historique:
-
17/08/2017:
02/09/2016 accompagné par Monsieur Petrucci

Galerie

Historique et description

Occupant une  plate-forme sur un col à 682 m d’altitude, la chapelle Sant’Agostino domine à la fois la Casinca et la vallée du Fiumalto. La vue y est superbe.

Située en bordure du cimetière, elle est d’origine romane mais a été plusieurs fois remaniée. Elle se présente aujourd’hui comme une chapelle rectangulaire car l’abside a été remplacée par un chevet plat. Certains éléments romans attestent de son origine. La porte occidentale en est certainement le plus évident : la porte, encadrée par des piédroits monolithes, est surmontée d’une architrave monolithe en arc en plein cintre dont la courbure est soulignée par un trait gravé. L’orientation est-ouest est aussi une autre preuve ainsi que certaines pierres que l’on retrouve dans le bas du mur nord notamment, de même que certains blocs réutilisés dans l’angle nord-ouest. Sur ces pierres, les traces des outils sont encore bien visibles et s’apparentent à celles trouvées sur des édifices des 9e – 10e siècles.

La chapelle comporte deux portes, l’une à l’ouest, mentionnée plus haut, et une seconde dans le mur nord. Cette dernière est surmontée d’une inscription mentionnant une réédification (reaedificatum) datée de 1864. Un petit édifice a été accolé à l’angle sud-ouest surmonté d’un petit clocheton.

Les murs portent des traces de modifications, notamment de fenêtres obturées.

La nef unique, de 11,40 m de long pour 4,40 m de large, est actuellement recouverte par un faux-plafond plat. Près de l’autel surélevé d’une marche, trône la statue de Sant’Agostino : celle-ci est sortie chaque année le 28 août à l’occasion de la fête annuelle.

Elle était église paroissiale au 12e siècle mais en 1646 au temps de Mgr Mascardi, elle ne l’était plus car jugée trop éloignée des habitations.

Bibliographie

Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse, 1967, t.2 p. 291

Internet

Canti in cappella/trè paese