Soccia: Sant’ Eliso

Chapelle de sommet située dans un cadre superbe dont les origines pouraient être romanes. Elle ferait partie des chapelles de sommet située sur le chemin des pacages d’été. Très belle excursion

Situation géographiqueImprimer

Village:
Soccia
Chapelle:
Sant'Eliso
Pieve:
Sorno in su
Diocèse:
Sagone

Coordonnées Google Earth:
42°12'01.98"N 8°56'34.56"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°12.033’N 008°56.576’E
Altitude:
1 489 m

Carte IGN:
Monte d'Oro Monte Rotondo 4251 OT, point 4210,62-545,92 marqué chap.

Accessibilité:
à  pied suivre sentier randonnée depuis le parking pour le lac de Creno. A la cabane forestière, remonter le long de la ligne de crête. Compter 2h aller et retour

Modalités de visite:
extérieur accessible

Datation:
incertaine
Dimensions:
chapelle actuelle : 6 m x 3,70 m ; chapelle ancienne 12,90 x 3,70 m

Classement monument historique:
-
17/12/2017:
18/05/2014

Galerie

Historique et description

Intrigués par une note de Madame Moracchini concernant une éventuelle chapelle située sur le mont Sant’Eliso, nous avons été voir sur place.
La promenade est superbe car nous sommes d’abord passés par le lac de Creno, le lac glaciaire le moins haut de Corse mais le seul à être bordé d’arbres, de remarquables pins laricio. Le lac est dominé par plusieurs sommets dont le mont Sant’Elisio sur lequel se dresse une petite chapelle, mentionnée sur la carte IGN à 1 489 m d’altitude.
Visiblement reconstruite, la chapelle occupe une belle plate-forme protégée par un muret et par une clôture dotée d’une petite grille. Faite de blocs noyés dans du ciment, la chapelle actuelle semble moins grande qu’un édifice précédent car un sol bétonné la prolonge vers l’ouest. Un bloc taillé inséré dans le mur sud porte la date de 1800.
Est-ce l’année d’une reconstruction ?
La chapelle d’origine aurait pû atteindre 12,90 m x 3,70 m. Des blocs en place marquent la limite de la dalle de béton et un gros bloc bien taillé est resté du côté sud.
Des pierres bien taillées s’aperçoivent dans l’angle nord-ouest. Mais ces indices ne sont pas suffisants pour affirmer que les origines de la chapelle soient romanes ;
L’idée pourtant d’établir un sanctuaire au sommet de crêtes, sur le chemin des pacages d’été, était bien présente au Moyen-Age. Que l’on prenne pour exemple la chapelle San Sisto à Appietto dans la même région.
Un office y a encore lieu une fois par an le 29 août et l’on doit sans doute ouvrir les deux battants de la porte en fer qui ferme le mur ouest pour permettre à l’assistance de suivre la cérémonie.
Depuis notre passage, la chapelle a fait l’objet de travaux dus à la bonne volonté des certaines personnes et qui ont nécessité l’acheminement des matériaux par hélicoptère et à dos d’âne : nouvelle clôture en châtaignier avec un portique surmonté d’une croix. La réfection du toit et de la statue de Saint Elisée suivront.

Bibliographie

Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse,1967, t.2 p. 277

Internet

poggiolo.over-blog.fr/2015/11/saint-elisee-sera-plus-beau