Canari-Marinca: Toma e Erasmo

La chapelle initialement dédiée à Saint Thomas a été remaniée ou reconstruite au cours du temps. Déjà mentionné dans un acte de 1124, elle contient une pierre d’autel de 1460.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Canari, hameau de Marinca
Chapelle:
Toma e Erasmo
Pieve:
Canari
Diocèse:
Nebbio

Coordonnées Google Earth:
42°50’54.74"N 9°19’35.55"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°50.911’N 9°19.592’E
Altitude:
130 m

Carte IGN:
Cap Corse 4347 OT, dans le hameau de Marinca point 4284,7-571,7

Accessibilité:
dans le hameau au bord de la D33

Modalités de visite:
extérieur accessible ; clé à demander à l’association La Kanelate (info à la mairie)

Datation:
fondation préromane ; refaite au 12e, 15e et 19e siècle
Dimensions:
reconstruite

Classement monument historique:
-
25/09/2017:
09/09/2016 en compagnie de Monsieur Maurice Bertoni

Galerie

Historique et description

La chapelle connue sous le nom de SS Thomas et Erasme se dresse au cœur du hameau de Marinca faisant partie de la commune de Canari.

D’apparence extérieure, elle n’a rien de roman car elle a été reconstruite ou transformée au cours du temps et les derniers travaux importants ont eu lieu au 19e siècle. Elle est pourtant un des plus anciens édifices religieux attestés par documents à Canari. Il s’agit d’un acte daté de 1124 par lequel Gugliemo, évêque de Nebbio, donnait l’église Saint Thomas de Marinca, dans la pieve de Canari, à l’abbaye de la Gorgone en échange de deux livres de cire annuelles. Mais, en 1306, le monastère échange ses biens de Canari contre des terres situées à Pise, tout en précisant à son partenaire que l’église devait rester ouverte au culte.

Parmi les trésors qu’elle renferme, une pierre d’autel, trouvée il y a quelques décennies sous le pavement, est particulièrement intéressante car elle est intacte et porte une inscription à la gravure impeccable :M.CCCC.LX. DIE. VIII. MENSIS./SEPTENBR(IS). P(RES)B(ITE)RO JAFFERO. ME. FECIT, Le 8 septembre 1460 le prêtre Jaffero m’a fait (ou commandé).

Il est très rare d’avoir une pierre d’autel aussi ancienne et datée. Au centre est incrustée une pierre noire portant le monogramme du Christ (IHS).

La chapelle offre aussi un beau tableau d’autel du 17e siècle, un trône d’exposition de la fin du 18e siècle et de nombreux ex-votos marins très touchants.

Bibliographie

Inventaire du patrimoine Canari, Association Petre Scritte, 2016, p. 88-90
Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse, 1967, t.2 p. 249, 427

Internet

Villagedecanari.pagesperso-orange.fr/patrimoine.htm