Verdèse: San Pancrazio

Chapelle refaite entièrement au 18e ou 19e siècle à l’emplacement d’une ancienne chapelle romane. Elle est intéressante car lovée dans une boucle de la D 46.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Verdèse
Chapelle:
San Pancrazio
Pieve:
Orezza
Diocèse:
Aleria

Coordonnées Google Earth:
42°23'19.34"N 9°21'48.68"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°23.324'N 9°21.809'E
Altitude:
474 m

Carte IGN:
Vescovato 4349 OT, au sud de Verdèse point 4235,6-578,3 marqué chap. San Pancrazio

Accessibilité:
dans une boucle de la D 46

Modalités de visite:
accessible

Datation:
reconstruite au 18e ou 19e siècle
Dimensions:
reconstruite (9,25 m x 5,68 m)

Classement monument historique:
non
17/08/2017:
03/09/2016 avec Cathy Geyschlager

Galerie

Historique et description

Il ne reste de roman dans la chapelle Saint Pancrace de Verdèse que le souvenir et quelques mentions comme celle de Mgr Mascardi qui l’a vue en 1589 déjà en bien mauvais état : elle est champêtre, écrit-il, et son autel est sous une abside qui menace ruine car elle est fissurée ; elle n’a qu’une seule porte et on y célèbre le jour de la fête.


Logée dans une boucle de la route qui descend de Verdèse vers la vallée, la chapelle a été complètement ou restaurée ou rebâtie au 18e ou 19e siècle.


Elle ressemble à San Nicolao sauf qu’elle est plus grande ( 9,25m x 5,60m ) et que son abside est ici à 5 pans coupés. La façade est percée de trois ouvertures :  une porte encadrée de deux fenêtres.
Le même rythme se retrouve au registre supérieur.
Sur les côtés, on remarque le tracé de trois arcades (deux à San Nicolao).
Chaque mur latéral présente une porte mais aucune fenêtre.
Le seul éclairage provient de deux fenêtres rectangulaires situées symétriquement dans l’abside.

A l’intérieur, la nef unique mesure 9,25 m x 5,68 m. Un grand tableau disposé derrière l’autel montre la Vierge montant au ciel entourée de Saint Pancrace agenouillé et de l’archange Gabriel.

La particularité de cette petite chapelle consiste dans la canteria, un des rares exemples de Corse : une petite tribune en bois à laquelle les chanteurs accédaient par une échelle assez raide.

Bibliographie

Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse, 1967, 2, p. 317
Sites remarquables vus du ciel, Corse, 2, 2010, p. 48