Verdèse: S Nicolao

Cette petite chapelle, dressée dans le cimetière du village, offre aujourd’hui un curieux mélangé de style préroman et de baroque. Elle a été profondément remaniée et seule l’abside porte encore la marque des édifices du 9e siècle.

Situation géographiqueImprimer

Village:
Verdèse
Chapelle:
San Nicolao
Pieve:
Orezza
Diocèse:
Aleria

Coordonnées Google Earth:
42°23’27.06"N 9°21’45.10"E
Afficher la carte Google

Coordonées GPS:
42°23.453’N 009°21.744’E
Altitude:
520 m

Carte IGN:
Vescovato 4243 OT, au sud de Verdèse point 4235,9-578,2 marqué chap. San Nicolao

Accessibilité:
en voiture ; en dessous du village de Verdèse, descendre la D46 : la chapelle est dans le cimetière

Modalités de visite:
accessible en permanence (vue sur l’intérieur par la fenêtre)

Datation:
9e siècle ; baroque
Dimensions:
8m x 5m

Classement monument historique:
inv. n° 992B3100ZA
26/04/2017:
26/05/2015

Galerie

Historique et description

Verdèse a conservé deux chapelles romanes : San Pancrazio et San Nicolao, toutes deux sérieusement remaniées à l’époque baroque et à l’écart du village.
San Nicolao se dresse dans le cimetière surplombant la route.
Pour lui donner un nouvel aspect, l’époque baroque l’a dotée d’une voûte, d’une nouvelle façade et a remanié les murs latéraux. En 1589, ces transformations n’avaient pas encore eu lieu car Mr Mascardi la décrit comme une chapelle romane avec deux portes.
L’abside a été heureusement préservée. C’est donc de ce côté que l’on peut retrouver les caractéristiques des premiers édifices : une abside semi-circulaire recouverte d’un toit en teghie mais surtout la maçonnerie faite de pierres moyennes. Pour seul ornement : une petite fenêtre en meurtrière à double ressaut et surmontée d’une archivolte en demi-cercle.
Elle est encadrée par des blocs gris alors que le reste de l’abside est composé de pierres ocrées. Ce sont aussi des pierres grises qui forment la croix ajourée présente au sommet du fronton est.
La nef unique, de 8 m x 5 m, se termine par une abside voûtée en cul de four aujourd’hui ornée de la représentation de Saint Nicolas.
Tant l’intérieur que la façade occidentale sont de style baroque. Madame Moracchini-Mazel signale qu’une archivolte monolithe a été réutilisée au-dessus de la porte mais actuellement un cimentage recouvre le tout.
La chapelle est reprise dans la base Mérimée.

Bibliographie

Moracchini-Mazel G., Les églises romanes de Corse, 1967, t. 2 p. 316

-

Internet

culture.gouv.fr/public/mistral/merimee_fr,